Pourquoi existe-t-il 12 signes du Zodiaque ?

Il semblerait que la civilisation Suméro-Babylonienne (8000 av J.C) ait fait la première avancée majeure dans la connaissance du Zodiaque, à en croire les premiers éphémérides gravés à même les tablettes de pierre. Férus d’astrologie et d’exactitude, les Babyloniens ont attribué des figures animales aux constellations qu’ils identifiaient dans le ciel afin de marquer le cycle des saisons.

Le Zodiaque

Zodiaque vient du grec ancien zodiakos (« la ronde des petits animaux »), issu du génitif zoon (« animal ») ou de zodiaion (« petit animal »). Les 12 constellations répertoriées dans la voûte céleste et qui parsemaient la trajectoire du Soleil avaient en effet la forme d’animaux connus ou de créatures de l’imaginaire collectif.

Le mot a donc été attribué à cette zone du ciel, divisée en 12 parties d’amplitude plus ou moins équivalentes : les 12 signes. Les noms ont été fixés durant l’Antiquité (vers le Vème siècle av. J-C) auraient définitivement fixé les noms des 12 signes en fonction des constellations les plus proches de chacune de ces 2 parties.

Le lien entre signe du Zodiaque et constellations n’est aujourd’hui plus réellement valable. Une personne née sous le signe du Cancer ne l’est pas forcément quand le soleil se trouve aligné à la constellation du Cancer.

Les 12 signes du Zodiaque

Les signes figuraient donc des repères temporels pour les peuples d’autrefois :

– Bélier : retour du printemps, sortie des troupeaux

– Taureau : cœur du printemps, terres grasses et bétail (dont le cheptel bovin) abondant

– Gémeaux : fin du printemps, entre-deux hésitant entre été et printemps

– Cancer : début du printemps, récoltes et animaux indolents, à l’image du crabe

– Lion : cœur de l’été, puissance solaire, tel le lion adoré par les Égyptiens

– Vierge : fin de l’été, dernières récoltes, prières aux divinités de la fécondité

– Balance : équilibre entre chaleur de l’été et premières fraîcheurs, vente des récoltes, pesage

– Scorpion : décomposition de la nature, sortie des scorpions, animal redouté par les Babyloniens

– Sagittaire : fin de l’automne, début de l’hiver, période des centaures

– Capricorne : hiver rude, désolation, seule la chèvre fait preuve de vivacité en broutant dans les rochers escarpés

– Verseau : pluies et giboulées abondantes

– Poissons : le poisson fraie dans les fleuves, fin et recommencement du cycle naturel

La symbolique zodiacale

Au fil du temps, la symbolique des signes s’est étendue aux traits de personnalité des individus nés sous tel ou tel signe. Chaque signe a par exemple été associé à un élément :

– Air : Verseau, Balance, Gémeaux

– Eau : Poissons, Scorpion, Cancer

– Feu : Sagittaire, Lion, Bélier

– Terre : Capricorne, Vierge, Taureau

D’autres catégorisations ont vu le jour dans l’astrologie traditionnelle.

Quels sont les liens entre l’astrologie et l’astronomie
La précision de l’heure de naissance est un élément essentiel pour l’astrologue